catala | castellà | francès
visite virtuelle | cahiers de voyage | matériel multimédia
Presentation La mission de 1907 Le sculpteur Gilabertus Le voyage Gilabertus en Catalogne Josep Gudiol et le MEV
 
 
 
 
L’œuvre de J. Gudiol et l’actualité
Josep Gudiol et
le Musée Épiscopal de Vic
 
 
 

La création du Musée et l'art médiéval

En 1882, le nouvel évêque de Vic, Mgr. J. Morgades, accueillit et fit sienne la proposition de créer un musée diocésain comme le lui proposait l’entreprenant chanoine J. Colell. L’initiative était dans l’air du temps de l’Église catholique qui trouvait en l’archéologie sacrée un moyen de sauvegarder son patrimoine et de s’affirmer culturellement en ces temps agités. En assemblant différents fonds, le Musée archéologique artistique diocésain fut officiellement inauguré en 1891 et devint rapidement l’un des principaux musées du pays. À l’époque, le panorama était réduit et de maigre qualité. Seuls existaient les musées d’antiquités ou d’archéologie provinciaux, la Bibliothèque-Musée fondée en 1884 par Víctor Balaguer à Vilanova i la Geltrú et, à Barcelone, le Musée Martorell de sciences naturelles, créé en 1882, ainsi que le Musée des Beaux Arts, qui date de 1891.

+ info...
Le musée de Vic dut son importance au fait d’avoir été pionnier dans l’évaluation et la présentation de l’art médiéval qui composait le centre de l’exposition, selon les positions des courants historiographiques et artistiques de l’époque. Car, malgré l’intérêt que portait le romantisme du XIXe siècle au médiévisme, ni la sculpture ni la peinture romane et gothique n’étaient pleinement intégrées dans les musées de Catalogne, pas plus qu’elles ne faisaient l’objet d’études approfondies. Cette situation changea radicalement au fil des XIXe et XXe siècles. Le travail de compilation d’œuvres et d’études que réalisa l’institution épiscopale de Vic, et tout spécialement son conservateur J. Gudiol, fut déterminant dans ce changement.

début

<../img src="im/ralla.gif" width="881" height="1">
Livre de visites | Crédits